10 conseils pour venir à bout des maladies infantiles

Date de publication : 09/11/2015 à 9:00

Et si on faisait le point sur toutes les maladies infantiles qui bourgeonnent durant les premières années de nos enfants ?

10-conseils-pour-venir-a-bout-des-maladies-infantiles

Si les enfants n’aiment pas mettre leurs boutons, les boutons, par contre, les adorent. Sur les mains, sur les pieds, ils poussent, ils bullent, ils croûtent… Et si on faisait le point sur toutes les maladies infantiles qui bourgeonnent durant les premières années de nos enfants ? (Si l’idée de lire ce passage vous donne envie de vous gratter, changez de page. Nous avons de très bons articles dans des rubriques moins… irritantes)

 

 

C I M O R S V

 

 

 
Pour voir les maladies infantiles, cliquez sur la lettre correspondante

C comme...

Coqueluche

Certains disent que le nom de cette maladie dont personne ne raffole (malgré l’expression) vient du nom du bonnet que les malades portaient pour rester au chaud. D’autres considèrent que la toux provoquée par la coqueluche évoque le chant d’un coq…

 

Comment elle s’attrape ?
La coqueluche, loin d’être bucolique, est une infection bactérienne (La bactérie en cause est la Bordetella pertussis).

 

 

Caractéristiques
: tout commence par un rhume suivi de quintes de toux. Très vite, les quintes deviennent spasmodiques et conduisent souvent à des vomissements.

 

 

Temps d’incubation
: 7 à 21 jours.

 

 

Traitement
: par antibiotiques. (Les nourrissons de moins de 3 mois doivent être hospitalisés.)

 

 

Prévention
: vaccin (à 2 mois) avec plusieurs rappels à 4 mois, 11 mois, 6 ans et 13 ans.

 

 

A savoir
: l’organisme ne s’immunise pas définitivement contre la coqueluche.

 

 

Recommandations
: chez les femmes enceintes, la coqueluche peut provoquer des contractions utérines lors des quintes de toux. On recommande à toute femme désireuse de concevoir un enfant de se vacciner avant.

 

 

I comme...

Impétigo

Non content de venir enquiquiner la vie de votre enfant, l’impétigo a l’élégance de se décliner en deux formes (l’impétigo croûteux chez l’enfant et l’impétigo bulleux chez le bébé) et d’être extrêmement contagieux.

 

Comment il s’attrape ?
L’impétigo est une infection bactérienne due à un staphylocoque doré ou à un streptocoque.

 

 

Caractéristiques
: ça bulle (autour de la zone du périnée) ou ça croûte (d’abord autour des orifices)… Et ça gratte ! Dans le cas d’un impétigo croûteux, on remarque des pustules et l’enfant n’a pas de fièvre. Chez les bébés atteints d’impétigo bulleux, on constate plutôt des petites bulles molles. Le bébé peut avoir de la diarrhée et un peu de fièvre.

 

 

Temps d’incubation
: entre 1 à 10 jours.

 

 

Traitement
: antibiotique local pour un impétigo croûteux ou peu étendu/ antibiotique oral pour un impétigo bulleux chez un bébé.

 

 

Prévention
: pas encore de vaccin possible. Veillez à bien nettoyer chacune des plaies de votre enfant.

 

 

Recommandations
: Empêchez au maximum l’enfant de se gratter pour qu’il ne s’auto-contamine pas en propageant les croûtes sur tout le corps et le cuir chevelu.
Les femmes enceintes doivent faire attention à ne pas transmettre le virus au bébé qu’elles portent.

 

 

M comme...

Maladie
« mains-pieds-bouche »

Pas très originale de par son nom, la maladie « mains-pieds-bouche » est une maladie que les enfants attrapent entre 1 et 10 ans (vous avez dit où, n’est-ce pas ?).

 

Comment elle s’attrape ?
La MMPB est une maladie virale (famille des entérovirus).

 

 

Caractéristiques
: des petites cloques apparaissent sur la paume des mains, la plante des pieds, les fesses et parfois même à l’intérieur de la bouche. Elles peuvent être accompagnées des symptômes classiques du rhume et d’un mal de gorge.

 

 

Temps d’incubation
: 3 à 7 jours.

 

 

Traitement
: paracétamol contre la douleur et la fièvre, du miel et des infusions pour la gorge (glace, jus frais et purées froides peuvent également soulager).

 

 

Prévention
: pas de vaccin possible.

 

 

Recommandations
: lavez-vous les mains le plus souvent possible et nettoyez toutes les surfaces contaminées et contaminables à l’eau de javel.

 

 

Muguet

Le muguet ne s'attrape pas qu'au 1er mai, surtout chez les bébés.

 

Comment il s’attrape alors ?
Par la flore vaginale de la maman lors de l’accouchement ou au contact d’un autre bébé. Le muguet est une maladie mycosique.

 

 

Caractéristiques
: un petit champignon envahit la bouche de bébé. Des petites taches blanches, qui ressemblent à des taches de lait, tapissent l’intérieur de sa bouche et lui font perdre l’appétit.

 

 

Traitement
: eau + bicarbonate appliqués avec une compresse dans la bouche de bébé. Le médecin prescrira un antifongique buccal.

 

 

Prévention
: stérilisation des objets, tétines et biberons de bébé. Idéalement, penser à traiter une possible mycose vaginale avant l’accouchement.

 

 

Recommandations
: mieux vaut le traiter rapidement avant qu’il ne se propage dans le tube digestif et provoque un érythème fessier.
Le bébé peut contaminer sa maman lors de l’allaitement.

 

 

O comme...

Oreillons

Et non, les oreillons ne sont pas toujours feuilletés, aux abricots et ne s’attrapent pas qu’à la boulangerie.

 

Ils s’attrapent où alors ?
C’est un virus (le virus ourlien) qui ne vise pas que les gourmands et cause une inflammation des glandes salivaires se trouvant juste sous l’oreille.

 

 

Caractéristiques
: fièvre, sensation de faiblesse, tête qui tourne.

 

 

Temps d’incubation
: entre 15 à 20 jours.

 

 

Traitement
: paracétamol + compresses pour soulager la douleur au niveau des glandes.

 

 

Prévention
: vaccin possible (ROR).

 

 

Recommandations
: bien penser à faire régulièrement boire l’enfant dans la journée et lui proposer des repas fractionnés. Les futures mamans doivent faire attention ainsi que les personnes souffrant de troubles de l’audition.
(Toute personne qui a été vaccinée ou a contracté les oreillons ne peut plus les attraper, par contre.)

 

 

R comme...

Roséole

Maladie très courante chez les jeunes enfants, la roséole, qu’on appelle aussi « la sixième maladie » ou encore « exanthème subit », se fait plus rare après l’âge de 5 ans.

 

Comment elle s'attrape ?
La coquine est virale et peut très bien être la 1ere maladie éruptive que votre enfant contractera (virus de la même famille que la varicelle et le zona).

 

 

Caractéristiques
: forte fièvre possible avec apparition de ganglions. Les 1eres petites taches roses, en relief, apparaissent d’abord sur le torse puis les hanches et le haut du corps. Parfois votre enfant peut se transformer en véritable dalmatien (pour les tâches, pas le chien).

 

 

Temps d’incubation
: 5 à 15 jours.

 

 

Traitement
: du paracétamol contre la fièvre, une bonne hydratation et du repos sont généralement tout ce dont l’enfant a besoin pour combattre la maladie.

 

 

Prévention
: respectez une bonne hygiène, coupez les ongles de votre enfant…

 

 

Recommandations
: même si elle est bénigne chez l’enfant, la roséole peut provoquer des complications chez l’adulte. Mieux vaut consulter un médecin si vous la contractez.

 

 

Rougeole

Elle fut autrefois appelée « La première maladie » car les médecins avaient constaté que c’était la 1ere maladie éruptive que la plupart des enfants contractaient.

 

Comment elle s'attrape ?
Par voie virale (famille des paramyxoviridae, du genre qu’on n’a pas envie d’avoir dans son carnet d’adresses).

 

 

Caractéristiques
: fièvre + toux + les yeux bouffis et rouges qui ne sont pas sans rappeler un jeune Tyson ou Jagger après un lendemain de fête. Des taches blanches apparaissent à l’intérieur des joues. Des plaques foncées commencent par se poser sur le visage et derrière les oreilles.

 

 

Temps d’incubation
: 10 jours.

 

 

Traitement
: paracétamol en cas de fièvre + boissons réhydratantes. Les antibiotiques sont utiles lors d’une surinfection.

 

 

Prévention
: par le vaccin ROR, vaccin recommandé mais pas obligatoire (à partir de 12 mois).

 

 

Recommandations
: faites-vous vacciner avant votre projet de grossesse. La rougeole ne provoque pas de malformation du fœtus mais peut induire des risques de fausses couches.

 

 

Rubéole

La rubéole, « La 3e maladie » ou encore « la roséole épidémique », est généralement bénigne chez les enfants mais peut être source de complications pour les femmes enceintes.

 

Comment elle s'attrape ?
La rubéole est une maladie virale épidémique (L’agent responsable est un rubivirus du genre pas très secret).

 

 

Caractéristiques
: fièvre durant 3 jours + ganglions avant l’apparition de taches rouges peu caractéristiques sur le visage et le tronc.

 

 

Temps d’incubation
: de 15 à 20 jours.

 

 

Traitement
: du paracétamol pour faire baisser la fièvre, du repos, une bonne hydratation et des infusions au miel et au citron pour soulager les ganglions.

 

 

Prévention
: vaccin possible dès l’âge de 12 mois (rappel vers 18 mois).

 

 

Recommandations
: attention aux femmes enceintes. La rubéole peut causer des problèmes de malformations fœtales. (Evitez toutefois de paniquer. Beaucoup de mamans ont développé des anticorps durant leur enfance).

 

 

S comme...

Scarlatine

« La fièvre écarlate » ou encore « la deuxième maladie » provoque une desquamation lors de sa dernière phase. Vous n’aurez pas besoin de vous payer un peeling si vous l’attrapez…

 

Comment elle s'attrape ?
Celle-ci est bactérienne (en cause ? le vilain streptocoque A, pour ne pas le nommer).

 

 

Caractéristiques
: symptômes de l’angine + taches rouges qui se développent de partout jusqu’au thorax. La gorge rouge et la langue dite framboisée.

 

 

Temps d’incubation
: 1 à 4 jours.

 

 

Traitement
: par antibiotique contre le streptocoque + gargarismes et infusions tièdes pour soulager la gorge.

 

 

Prévention
: il n’existe pas de vaccin contre la scarlatine. Essayez d’observer des mesures d’hygiène préventives autant que possible.

 

 

Recommandations
: la scarlatine ne présente pas de risques majeurs pour la femme enceinte et son bébé.

 

 

V comme...

Varicelle

Volcanique mais sans gravité la plupart du temps, la varicelle a la particularité d’être réglée comme du papier à musique. Les premiers boutons apparaissent toujours 15 jours après contamination.

 

Comment elle s'attrape ?
La bougresse est virale. (Virus Varicelle-Zona).

 

 

Caractéristiques
: fortes poussées de fièvres durant quelques jours puis apparition de tâches roses qui deviennent de jolies petites cloques. (Si la varicelle est réglée comme du papier à musique, les plaintes des enfants qui l’attrapent ne sont pas très mélodieuses car ces petites cloques grattent terriblement.)

 

 

Temps d’incubation
: 15 jours.

 

 

Traitement
: antihistaminique + crème pour application locale (on résiste à la tentation d’acheter un rouleau à peinture pour tartiner les enfants de la tête aux pieds).

 

 

Prévention
: vaccin possible dès l’âge de 12 mois.

 

 

Recommandations
: faites attention à ne pas dépasser la dose d’antihistaminique par prise et par jour. Risques de convulsion en cas de forte fièvre ou de prise d’antihistaminique trop élevée. Ne pas gratter les petites cloques car elles laissent des cicatrices. L’adulte qui n’a pas contracté la varicelle dans son enfance peut aujourd’hui se faire vacciner.

 

 

 

 

 

Publier un commentaire

Haut de page