26 remèdes aux bobos de grossesse

Date de publication : 19/10/2015 à 9:12

« Allo, Maman? J’ai les chevilles qui enflent, les gencives qui saignent… et je crois que je redeviens une ado !!!! Mais que se passe-t-il ? »

26-remedes-aux-bobos-de-grossesse

« Allo, Maman? J’ai les chevilles qui enflent, les gencives qui saignent… et je crois que je redeviens une ado !!!! Mais que se passe-t-il ? » Pas de panique ! C’est normal (injuste mais normal) : une future maman ressent plein de petits bobos en tout genre. Des chevilles qui gonflent aux dents qui se fragilisent en passant par les infections urinaires ou l’acné de grossesse… pas toujours facile d’attendre bébé et de rester au top de sa forme. Maman a fait le point sur ces bobos… et leurs remèdes !

 

Lexique des petits problèmes :

 

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

 
Pour voir les bobos, cliquez sur la lettre correspondante

A comme...

Acné

Vous avez l’impression de bourgeonner comme Juno au printemps ?

 

Le remède ?
Une alimentation saine, une grosse dose de patience et un savon doux. On lave son visage en douceur pour ne pas augmenter la production de sébum de la peau.

 

 

À savoir :
l’acné disparaît au bout de quelques semaines. Pour les moins chanceuses, elle ne se fait oublier qu’après la grossesse quand les hormones se rééquilibrent (mais, oui ! Elle disparaît)…

 

 

À éviter :
les produits pour ados qui se révèlent agressifs pour votre peau et, pire, pour votre bébé !

 

 

Aine (douleur)

Vous ressentez une douleur à l’aine ?

 

Le remède ?
Appliquez un linge chaud dessus et couchez-vous sur le côté en repliant les jambes, le soir.

 

 

À savoir :
le ligament qui soutient l’utérus s’étend au fil des semaines (oui, c’est vous qu’on appelle Elastic Girl). Il est donc normal de ressentir un inconfort, voire une douleur dans cette région.

 

 

À éviter :
les mouvements brusques en général (même si vous ne pourrez éviter ceux provoqués par la toux).

 

 
Vous avez un bobo qui commence par la lettre B ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !

C comme...

Candidose

Ca pourrait être le nom d’un bonbon, mais non. La candidose est une mycose vaginale que l’on retrouve fréquemment durant la grossesse, accompagnée de pertes blanches et de démangeaisons (tout un programme).

 

Le remède ?
Un ovule ou une crème prescrite par le gynécologue qui suit votre grossesse (guérison entre 1 à 2 semaines).

 

 

À savoir :
la candidose est due à une levure (vous vous sentiez pourtant déjà bien gonflée comme ça !) que le corps combat moins facilement en raison du taux important de progestérone et d’œstrogènes dans votre corps.

 

 

À éviter :
les médicaments à prendre par voie orale et les bains. Mieux vaut faire votre toilette intime sous la douche et consulter votre médecin pour qu’il vous prescrive le traitement adapté.

 

 

Chevilles (qui enflent)

On pourrait croire que vous vous prenez pour une star… si seulement vos doigts ne ressemblaient pas eux aussi à des petites saucisses apéritives…

 

Le remède ?
Buvez beaucoup d’eau (même si vous faîtes déjà trembler tous les bâtons de sourcier sur votre passage) ainsi que des infusions de vigne rouge favorisant la circulation sanguine. Marchez, nagez, bougez quoi ! Et… éliminez !

 

 

À savoir :
la rétention d’eau est due au fait que la quantité d’eau contenue dans le corps d’une femme enceinte augmente (c’est vous qu’on appelle La belle Bleue ?)

 

 

À éviter :
les plats salés, les collants et les chaussettes trop serrées.

 

 

Crampes

Vous vous sentez aussi fatiguée musculairement qu’un triathlète ? Vous avez des crampes, surtout la nuit ?

 

Le remède ?
Mangez plus de calcium et de magnésium (sans pour autant dévorer trois plaques de chocolat au lait par jour…). Buvez beaucoup et marchez régulièrement durant la journée.

 

 

À savoir :
les crampes des membres inférieurs sont bien souvent causées par une insuffisance veineuse.

 

 

À éviter :
croiser les jambes, rester debout trop longtemps (plutôt que de faire le pied de grue à l’arrêt de bus, pourquoi ne pas marcher un peu ?)

 

 

Constipation

Votre intestin devient paresseux, le bougre ? Il n’est pas le seul. La progestérone est réputée pour ralentir le trafic (euh… le transit) et il va bientôt y avoir un embouteillage de futures mamans devant la porte des WC.

 

Le remède ?
Buvez beaucoup et misez sur les probiotiques qui boosteront votre flore intestinale. Au quotidien, mangez également plus de légumes (surtout verts et bien cuits à la vapeur).

 

 

À savoir :
plus bébé grandit, plus il compresse certains organes. Votre transit reviendra tranquillement à la normale quelques semaines après l’accouchement.

 

 

À éviter :
le riz, les bananes et les pommes de terre.

 

 

D comme...

Dents

Les dents sont fragilisées durant la grossesse et il n’est pas rare que quelques vilaines petites caries fassent leur apparition.

 

Le remède ?
Brossez-vous les dents après chaque repas. A compter du 3e mois de grossesse, le dentiste peut pratiquer une petite anesthésie locale sans risque pour vous et le bébé si besoin.

 

 

À savoir :
non, vous ne finirez pas comme une sorcière mais les bactéries peuvent nuire au bébé en passant par le sang. Autant que possible, prenez un rendez-vous chez le dentiste avant de faire un bébé pour entamer votre grossesse la bouche saine.

 

 

À éviter :
laisser traîner et se dire qu’on se fera soigner après l’accouchement.

 

 

Dos

Le mal de dos n’est pas que le mal du siècle et de nos petites mémés. C’est aussi celui des femmes enceintes dès que le poids du bébé commence à se faire important.

 

Le remède ?
Adopter une bonne posture. Le yoga prénatal et l’aquagym sont d’excellentes activités pour tonifier les lombaires en douceur.

 

 

À savoir :
les muscles de dos ne peuvent plus compter sur vos abdos pour vous tenir droite. Ils se retrouvent à bosser seuls pour supporter le poids de bébé sauf si, bien sûr, Jules met la main aux lombaires pour vous prodiguer quelques massages et vous aider à faire des étirements (on rêve, là ?).

 

 

À éviter :
prendre du poids trop rapidement. Vos lombaires sont très susceptibles… Les longs trajets en voiture sont également à proscrire si vous souffrez des lombaires.

 

 
Vous avez un bobo qui commence par la lettre E ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !

F comme...

Fuites urinaires

Les fuites urinaires ne sont pas l’apanage des vieilles dames. Durant la grossesse, votre utérus compresse votre pauvre vessie. Bébé appuie, appuie…

 

Le remède ?
On travaille son périnée !

 

 

À savoir :
+ de 40% des femmes enceintes se découvrent une faiblesse urinaire durant leur grossesse. Il ne faut pas avoir peur d’en parler lors de la préparation à la grossesse. La sage-femme vous proposera des exercices à faire chez vous, tous les jours.

 

 

À éviter :
porter des choses lourdes (voire même des enfants lourds qui ont terriblement besoin de câlins… Asseyez-vous avant). Avec une bonne rééducation et un retour à la normal de votre poids, ces petites fuites disparaîtront.

 

 
Vous avez un bobo qui commence par la lettre G ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !

H comme...

Hémorroïdes

Aïe, aïe, aïe ! Cette zone ne vous épargne pas non plus durant la grossesse. Courage ! Les hémorroïdes rétrécissent généralement après une semaine de traitement.

 

Le remède ?
Mangez plus de fruits et de légumes et agrémentez vos salades et vos céréales de graines de lin pour que ce ne soit plus la caramba aux WC.

 

 

À savoir :
travailler son périnée permet également d’améliorer la circulation sanguine autour de la zone sensible.

 

 

À éviter :
la constipation. Il faut boire beaucoup tout au long de la journée et éviter de rester assise trop longtemps.

 

 

I comme...

Infections urinaires

Vous ressentez une brûlure chaque fois que vous allez aux toilettes ? C’est peut-être une cystite, une infection urinaire qui profite d’une baisse d’immunité chez les futures mamans pour s’installer (la vilaine !)

 

Le remède ?
Buvez beaucoup d’eau, de jus de citron (sauf si vous avez beaucoup de remontées acides) et de jus de Cranberry.

 

 

À savoir :
si les symptômes persistent, le médecin peut quand même vous prescrire un antibiotique.

 

 

À éviter :
les sous-vêtements en matières synthétiques. Privilégiez les petites culottes en coton et les protège-slips en voile de coton.

 

 

Insomnies

Il vous arrive de faire de terribles cauchemars ou de ne pas trouver le sommeil ? Ce n’est pas la faute à Freddy Krueger. Sachez que beaucoup de futures mamans sont sujettes aux insomnies, à croire qu’elles s’entraînent à peu dormir en prévision des premiers mois avec bébé…

 

Le remède ?
Lisez un bon livre avant de vous coucher, privilégiez les comédies romantiques plutôt que les films d’horreur, mangez un repas équilibré le soir en évitant graisse, épices et sucre (bannissez également la junk food qui a de quoi vous transformer en Gremlin aux alentours de minuit).

 

 

À savoir :
au fil du temps, bébé va de plus en plus bouger la nuit. S’il vous réveille, ne luttez pas (un bébé, c’est tout petit mais costaud). Offrez-vous un moment rien qu’à vous durant son gymkhana. Ensuite, vous pourrez vous rendormir tous les deux.

 

 

À éviter :
les écrans d’ordinateur ou de téléphones portables avant de vous coucher. Ils ne favorisent pas du tout l’endormissement.

 

 

J comme...

Jambes lourdes

Vos jambes sont mises sous pression durant la grossesse. Et plus bébé pèse, plus vous avez l’impression de porter le poids du monde sur vos frêles gambettes (ce n’est que le poids de la 8e merveille du monde, voyons).

 

Le remède ?
L’aquagym prénatal qui permet à vos jambes de remuer en légèreté, le port de chaussures adaptées (pas de trop hauts talons, pas de ballerines non plus) et éventuellement de bas de contention.

 

 

À savoir :
la circulation sanguine se fait paresseuse durant la grossesse. Des séances de natation classiques sont également parfaites pour la stimuler.

 

 

À éviter :
avaler une saison entière de votre série préférée assise sur le canapé. Il faut marcher le plus possible au bureau, à la maison, dehors et éviter à tout prix la sédentarité.

 

 
Vous avez un bobo qui commence par la lettre K ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !
Vous avez un bobo qui commence par la lettre L ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !

M comme...

Masque de grossesse

Le masque de grossesse (appelé aussi chloasma) n’est pas le plus populaire à Halloween. Il est dû à une hyper-pigmentation de certaines zones du visage (front, ailes du nez, menton, contours de la bouche).

 

Le remède ?
Le masque s’estompe de lui-même quand les hormones se remettent en place (entre 4 à 6 mois après la naissance de bébé. Après, vous ne verrez plus les fêtes costumées de la même manière). Sinon, peelings ou dépigmentations peuvent vous être proposés.

 

 

À savoir :
la ligne brune qui remonte sur votre bidou comme une empreinte de glissière apparaît pour les mêmes raisons… mais celle-ci, on la garde fièrement jusqu’au bout !

 

 

À éviter :
le soleil aussi sûrement que si vous étiez une Cullen.

 

 

Mycose (sein)

Vous avez une sensation de brûlure sous la poitrine ? La peau y est rouge et enflammée ? Outre les mycoses vaginales (voir C comme… Candidose), vous pouvez vous découvrir une irritation sous les seins qui est sans gravité mais peut se révéler gênante.

 

Le remède ?
Une crème antifongique (on n’utilise pas n’importe laquelle durant la grossesse. Vérifiez auprès de votre médecin) peut être très efficace. Vous pouvez aussi mélanger 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse dans un fond d’eau et les appliquer sur la surface irritée. Il faut toutefois consulter pour ne pas exclure l’idée d’une autre maladie de peau sans gravité (eczéma, par exemple) qui se soignerait différemment.

 

 

À savoir :
les champignons, durant la grossesse, n’apparaissent pas qu’à l’automne. Les zones ombragées et humides sont un terrain de choix pour leur prolifération. Comme votre immunité est en baisse pour faire place à bébé, vous êtes moins à même de résister aux champignons.

 

 

À éviter :
les traitements par voie orale, les soutiens-gorge synthétiques (préférez les sous-vêtements en coton pour ne pas avoir l’impression de cacher une forêt sous vos armatures). Séchez-vous bien après la toilette.

 

 

N comme...

Nausées

Nausées du matin, chagrin… Nausées du soir, désespoir ? Les nausées font partie des symptômes les plus courants de la grossesse. Leur intensité varie d’une femme à l’autre en fonction de ses taux de Hcg. Hélas, on ne peut pas faire grand-chose contre. Elles accompagnent les premiers changements dus à votre grossesse.

 

Le remède ?
Repas fractionnés, extrait de gingembre, homéopathie… sont autant de possibilités pour les atténuer sans pour autant les éliminer totalement.

 

 

À savoir :
la plupart du temps, elles ne vous handicapent que les 3 premiers mois quand les hormones grimpent. A partir du 2nd trimestre, bébé a fait sa place, certaines hormones vous laissent respirer… et manger !

 

 

À éviter :
de vous lever à jeun. Ne transformez pas votre table de chevet en garde-manger pour troll des cavernes mais pensez à garder un paquet de biscottes près du lit. Une biscotte ou un cracker au réveil peuvent soulager.

 

 

Nez (qui saigne)

Vous vous mettez subitement à saigner du nez comme quand vous étiez petite ?

 

Le remède ?
Nettoyez votre nez avec un spray à l’eau de mer. Ne surchauffez pas votre logement.

 

 

À savoir :
le débit sanguin augmente durant la grossesse à cause des oestrogènes (ce qui explique également que vous saignez de temps à autre des gencives) et mettent la pression à vos vaisseaux.

 

 

À éviter :
les espaces enfumés et les sprays décongestionnant qui seraient un brin agressifs pour vos muqueuses.

 

 
Vous avez un bobo qui commence par la lettre O ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !

P comme...

Périnée

Les douleurs pelviennes sont fréquentes, en particulier en fin de grossesse.

 

Le remède ?
Il n’y a pas réellement de remède d’ici l’accouchement, mais les exercices pour renforcer le périnée aident sur le long terme. L’aquagym prénatale peut également soulager.

 

 

À savoir :
dans certains cas, votre médecin peut vous prescrire une ceinture de soutien du bassin.

 

 

À éviter :
prendre trop de poids durant le 2nd et 3e trimestre, porter des charges lourdes, adopter une mauvaise posture.

 

 

Prurit Gestationis

Terme savant signifiant que ça vous gratouille. Même que ça chatouille ! Partout : le ventre, les bras, les mains…

 

Le remède ?
Des antihistaminiques qui ne sont pas un remède en soi mais soulagent drôlement. Effectuez quand même un bilan hépatique car cela peut mettre en avant un mauvais fonctionnement du foie en raison des oestrogènes.

 

 

À savoir :
ce prurit apparaît généralement durant le 2nd trimestre quand la peau commence à se distendre et tirailler.

 

 

À éviter :
se gratter (autant que possible… faîtes vos ongles sur le canapé de belle-maman).

 

 
Vous avez un bobo qui commence par la lettre Q ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !

R comme...

RGO

Des bruits étranges remontent de votre œsophage comme d’une vieille crypte ? Ils sont certainement dus à des reflux gastro-oesophagiens (RGO) car bébé appuie de plus en plus sur l’estomac. Sans compter que la progestérone rend l’estomac paresseux.

 

Le remède ?
Ne vous ramassez pas sur vous-même quand vous mangez ni même quand vous digérez. Préférez manger en petite quantité plusieurs fois dans la journée plutôt que de faire un gros repas.

 

 

À savoir :
il est possible de se soulager en prenant un pansement gastrique mais le mieux reste encore de revoir son alimentation durant cette période. Les légumes fermentés, par exemple, sont à proscrire en cas de brûlures d’estomac.

 

 

À éviter :
les plats trop épicés et trop acides.

 

 

S comme...

Seins (douloureux)

La poitrine est une zone qui subit de nombreux changements durant la grossesse. Et il n’est pas rare qu’il en résulte des douleurs pouvant vous gâcher le quotidien.

 

Le remède ?
Changez de soutien-gorge (optez pour un soutien-gorge de sport ou d’allaitement) car votre poitrine évolue. Soulagez vos seins si besoin grâce à des jets d’eau fraîche puis massez-les avec de l’huile d’amande douce.

 

 

À savoir :
la plupart du temps, cette tension mammaire indique que la lactation se met en place. C’est le bon moment pour tester l’efficacité des coussinets apaisants.

 

 

À éviter :
les armatures, la prise de poids brutale, les pics de stress.

 

 

T comme...

Transpiration

Comme votre température corporelle a augmenté et que votre corps prend du poids, vous pouvez transpirer plus qu’à l’accoutumée et vous rendre compte que votre odeur corporelle diffère légèrement (en gros, vous vous sentez diablement sexy).

 

Le remède ?
La pierre d’alun. Cela ne vous empêchera pas de transpirer mais neutralisera les odeurs.

 

 

À savoir :
n’oubliez pas de boire plus que d’habitude pour compenser la perte d’eau.

 

 

À éviter :
les vêtements trop près du corps en matière synthétique qui font transpirer plus abondamment.

 

 
Vous avez un bobo qui commence par la lettre U ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !

V comme...

Varices

Les veines sont mises à mal durant la grossesse mais rassurez-vous : Les petits problèmes qu’elles subissent disparaissent après l’accouchement.

 

Le remède ?
Ne restez pas trop longtemps assise, les jambes croisées. Buvez beaucoup d’eau ainsi que des infusions de vigne rouge. Selon la saison, vous pouvez aussi manger des raisins, ultra riches en flavonoïdes, excellents pour la circulation.

 

 

À savoir :
les bas de contention, pas toujours sexy, sont de parfaits alliés durant la grossesse.

 

 

À éviter :
les plats trop riches, la junk food… Vos petites jambes vous diront merci.

 

 

Vergeture

Ces petits sillons violacés sont l’ennemi de votre peau durant la grossesse. Ils font leur apparition quand celle-ci se distend. Peut-on réellement y échapper durant une grossesse ?

 

Le remède ?
Surveillez votre régime alimentaire et hydratez-vous au maximum avec de l’huile d’amande douce, du beurre de tamanu, de l’huile d’avocat…

 

 

À savoir :
les vergetures, malheureusement, ne disparaissent jamais totalement et finissent par devenir nacrées (Chic ! Elles seront raccord avec votre vernis à ongles)

 

 

À éviter :
les prises de poids brutales qui n’épargnent pas les peaux les plus fines et les plus sensibles.

 

 

Vertige

Vous ressentez quelques moments de faiblesse ? Votre tête tourne… Peut-être êtes-vous sujette à une baisse de tension ou à une mauvaise circulation sanguine.

 

Le remède ?
Prenez une collation en cas de chute de glycémie, aérez la pièce, prenez votre temps quand vous changez de position.

 

 

À savoir :
une anémie en fer peut également causer une sensation de faiblesse. Une prise de sang permettra de déterminer vos taux de fer et de ferritine dans le sang.

 

 

À éviter :
se lever trop vite et faire du manège (vous aurez bientôt tout loisir de remonter sur un petit cheval de bois avec bébé).

 

 
Vous avez un bobo qui commence par la lettre W ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !
Vous avez un bobo qui commence par la lettre X ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !

Y comme...

Yeux

Vous croyez avoir la vue qui baisse ? Non vous n’avez peut-être pas encore besoin de lunettes. L’acuité visuelle diminue durant la grossesse.

 

Le remède ?
Adaptez la luminosité de vos écrans et de vos pièces de vie.

 

 

À savoir :
pas d’inquiétude, vous retrouverez votre vue après l’accouchement, pile à temps pour contempler bébé de près… comme de loin.

 

 

À éviter :
acheter des lunettes si vous n’en aviez pas besoin avant la grossesse (sauf si c’est, bien sûr, pour faire chic)

 

 
Vous avez un bobo qui commence par la lettre Z ? Dites-le vite à Maman. Elle s'empressera de trouver le remède !

 

 

 

Publier un commentaire

Haut de page