5 astuces pour en finir avec les coliques du nourrisson

Date de publication : 21/09/2015 à 15:47

Bébé se tort dans tous les sens et pleure en grimaçant ? Il se peut qu’il ait des coliques. Quels sont les signes et les remèdes pour les calmer ?

5-astuces-pour-en-finir-avec-les-coliques-du-nourrisson

Bébé se tord dans tous les sens et pleure en grimaçant ? Il se peut qu’il ait des coliques. Les coliques du nourrisson n’ont rien de bucoliques. Pourtant, de l’Antiquité à aujourd’hui, la nature veut que tous les bébés en aient. Quels sont les signes et les remèdes pour les calmer ? Maman a enquêté.

 

Qu’est-ce que les coliques ?

Bébé peut n’avoir qu’une dizaine de jours et se retrouver sujet à des coliques. Enfer, damnation ! Pourquoi cela arrive-t-il à votre si merveilleux bout de chou ? Vous le regardez se tordre et pleurer en vous demandant comment le soulager. La première chose à faire, c’est de vous dire que vous n’êtes pas responsable. Comme les mamans ont souvent tendance à croire que tout est de leur faute, on se calme. Les coliques surviennent très souvent dans la vie des bébés entre 2 et 20 semaines, donnant à leurs parents un sentiment d’impuissance qui se teinte rapidement de fatigue car bébé ne dort plus – et papa, maman non plus !

 

Comment savoir si les coliques sont responsables des pleurs de bébé ?

Il faut savoir que bébé a besoin de pleurer tous les jours (et ce même si vous ne l’avez pas prénommé Madeleine). Si toutefois il pleure sans répit, c’est qu’il peut souffrir de coliques.

 

Les signes et symptômes qui alertent :

Posez votre paume, réchauffée, sur son ventre. Si sa peau est tendue, son ventre gonflé, il y a des chances pour que ce soit dû à ces fichues coliques.

Posez maintenant votre nez contre ses fesses (il reste habillé !). Vous sentez des petits gaz s’en échapper (aucunement responsables de l’effet de serre, qu’on se rassure !) ? Il est plus que probable que vous soyez face à une crise de coliques. Surtout si le relâchement de ces gaz provoque immédiatement une sensation de soulagement sur son visage… Enfin… Jusqu’à la torsion suivante. Le pauvre.

Rassurez-vous, ce n’est qu’un petit (tout petit…) trimestre à passer.

 

Comment le soulager ?

  1. En le faisant manger au calme. Tétées et biberons doivent être donnés au calme, sans précipitation pour que bébé n’avale pas trop d’air et se détende.
  2. Un petit massage du ventre durant la crise peut être utile, par une très légère pression de pouce que l’on peut effectuer en le faisant zigzaguer sur son ventre, par exemple. Vous pouvez aussi placer la paume de votre main sur la zone dure et remonter légèrement sans jamais appuyer. Vous pouvez également masser son ventre dans le sens des aiguilles d’une montre sans oublier de vous chauffer les mains auparavant. Ce sont autant de gestes qui soulagent.

Pierre, papa de 3 enfants, a toujours appliqué la même méthode avec plus ou moins de succès « Tous les soirs, quand le ventre de mon premier enfant devenait très dur, je le prenais dans mes bras et le berçais en le balançant un peu. Il s’apaisait rapidement et moi, je n’avais plus besoin de faire des pompes, j’avais des biceps du tonnerre ! Pour mes filles, c’était moins évident. Elles ne supportaient pas la gêne occasionnée par les coliques. Elles préféraient les massages de leur maman et reprenaient le sein jusqu’à s’endormir. »

 

Y a-t-il un moyen d’éviter les coliques ?

  1. Vous pouvez revoir votre alimentation si vous allaitez. Exit le chou et les produits fermentés si vous voulez que votre bout de chou retrouve un sommeil paisible. Abonnez-vous aux infusions « spécial allaitement » à base de fenouil.
  2. Si vous n’allaitez pas, il existe des biberons anti-coliques avec des tétines plus adaptées que celles des biberons traditionnels. Un conseil : achetez plusieurs biberons de marques différentes pour tester le débit de leurs tétines et le confort de bébé avant d’en faire un stock. La qualité d’une tétine peut réellement faire la différence. Roland avait une astuce imparable durant la digestion de son fils. « Je couchait mon fils à plat ventre sur mon avant-bras et le promenais dans toute la maison. La position l’empêchait de trop souffrir du ventre. Quant à la balade, elle lui permettait tout bonnement de se changer les idées.»
  3. Des probiotiques peuvent également être donnés à bébé et sont très efficaces. La flore intestinale de bébé n’étant pas encore développée les premiers mois, les probiotiques peuvent l’aider à mieux digérer.

 

A retenir : il n’existe ni médicament ni remède car il est normal que bébé ait des coliques. Tant qu’il prend du poids, c’est qu’il grandit bien. Si toutefois vous trouvez bébé fiévreux, consultez votre médecin. Il se peut qu’il ait une petite gastro-entérite et non des coliques. L’avis du médecin peut, seul, vous rassurer.


Et vous, quels sont vos astuces pour soulager les coliques de bébé ?

 

Publier un commentaire

Maman94

Maman94

Publié le 22/09/2015 à 8:29

J'ai opté pour un bib anti colique, massage doux du ventre dans le sens des aiguilles d'une montre, installation de bébé à plat ventre sur mon avant-bras, et boisson bio apaisante à base de plantes (Calmosine, 1cc plusieurs fois par jour). Et ça fonctionnait. Par chance, ma princesse n'a eu (que) 3 semaines de coliques. Courage !

Haut de page