6 astuces pour que bébé dorme dans son lit

Date de publication : 14/12/2015 à 16:26

Votre bébé refuse de dormir dans son lit ? Maman vous donne des conseils pour ne plus paniquer à l'heure du dodo.

6-astuces-pour-que-bebe-dorme-dans-son-lit

A chaque fois, c'est pareil. Que ce soit pour la sieste ou pour faire sa nuit, votre bébé refuse de dormir dans son lit. Maman vous donne des conseils pour ne plus paniquer à l'heure du dodo.

 

  1. Agrémentez son berceau d’un joli mobile. S’il n’est pas question de s’en servir comme d’un parc, le lit de bébé peut aussi être propice à la découverte. Ill ne faut toutefois pas le surcharger (on évite les peluches et autres jouets). Bébé ne doit pas se surexciter mais se sentir à l’aise. Et un mobile peut lui permettre de se relaxer quand vous quittez sa chambre.
     
  2. Tiny love Mobile de voyage Princess

    Le mobile qui s'adapte à toutes les situations. Votre princesse va vite l'adopter !
    32,96€
    ACHETER

    Fisher Price Mobile feuilles magiques

    D'adorables animaux de la jungle se balancent sur fond de musique classique ou de relaxation.
    64,99€
    ACHETER

    VTech Mobili Rêves

    Les mélodies se déclenchent dès que votre bébé pleure ! Avec variations de lumières.
    29,90€
    ACHETER
  3. Gardez la pièce fraîche. Il ne doit pas y faire plus de 19 ou 20°C quand vous mettez bébé au lit.
     
  4. Attendez le bon moment pour le coucher. Pas la peine de le coucher tous les soirs à la même heure dès ses premières semaines. Bébé a besoin de temps pour trouver son rythme. Guettez plutôt le moment où il commence à bailler et posez-le doucement sur son matelas en lui souhaitant de doux rêves.
     
  5. Travaillez votre départ. Ne plongez pas forcément bébé dans le noir le plus complet si vous le sentez anxieux et ne partez pas sur la pointe des pieds dès que vous ne l’entendez plus. Bébé a besoin de vous entendre lui souhaiter une bonne nuit. Les mêmes mots répétés doucement au moment du coucher lui sont très utiles pour marquer le passage vers le sommeil.
     
  6. Faites de la résistance. Ne vous précipitez pas dans sa chambre dès qu’il pleure. Parfois, il a simplement besoin de libérer sa nervosité ou pleure d’épuisement. S’il ne s’apaise pas et que les pleurs s’aggravent, bercez-le mais résistez à la tentation de l’emmener dans votre lit. Si vous voulez que bébé dorme dans sa chambre, faîtes-lui comprendre que vous serez là chaque fois qu’il aura une angoisse mais qu’il doit s’habituer à son nouvel univers.
     
  7. Tant pis s’il fait de vos nuits et de celles des voisins une comédie musicale. Cela ne durera qu’un temps mais il finira par trouver ses marques. Passez le relais à Jules quand vous commencez à perdre patience car les bébés peuvent ressentir notre nervosité (sans compter que les papas ont des voix graves qui rassurent un max !).

 

Conseil de Maman :

Prenez ensemble des repères qui favoriseront de bonnes habitudes de coucher. Aime-t-il les histoires, les berceuses, les câlins, les longues sessions de caresses avant d’éteindre la lumière ? Faîtes de ce moment un pur rituel de bien-être.

 

 

Publier un commentaire

Haut de page