7 conseils pour prévenir le RGO du nourrisson

Date de publication : 19/04/2016 à 8:11

Maman fait le point sur le Reflux Gastro Œsophagien (RGO) du nourrisson et vous donne ses conseils.

7-conseils-pour-prevenir-le-rgo-du-nourrisson

Votre bébé régurgite souvent et surtout après son repas. Faut-il s’en inquiéter ? Y a-t-il des solutions ? Maman fait le point sur le RGO du nourrisson et vous donne ses conseils.

 

 

Qu’est-ce que le RGO du nourrisson ?

On parle de RGO (Reflux Gastro Œsophagien) du nourrisson lorsque votre bébé régurgite du contenu gastrique. Ce phénomène se manifeste le plus souvent chez les nourrissons de moins de 3 mois.

Il existe deux types de RGO :

  • On parle de RGO physiologique quand bébé régurgite après son biberon ou sa tétée.
  • On parle de RGO pathologique quand bébé régurgite régulièrement une quantité assez importante de son lait. Il pleure et peut même cracher un peu de sang. Si cela arrive, mieux vaut consulter le pédiatre rapidement.

A noter : il ne faut pas confondre un reflux, qui est un jet qui sort sans effort, avec un vomissement où les muscles abdominaux de votre bébé se contractent.

 

Faut-il s’inquiéter des Reflux Gastro Oesophagiens ?

Il faut savoir que la régurgitation est un phénomène naturel chez les nourrissons. Le RGO physiologique ne présente pas de risque important. Le RGO pathologique, quant à lui, provoque des brûlures d’estomac et des remontées acides. Il peut également avoir d’autres conséquences telles que : œsophagite, maladie respiratoire, malaises et infections ORL.

Nous vous invitons donc à consulter votre pédiatre, si :

  • Votre bébé régurgite fréquemment et en abondance.
  • Votre enfant refuse de boire son biberon.
  • Son poids stagne ou diminue.

 

7 conseils pour prévenir le RGO

  • Optez pour un lait à formule épaissie. Demandez toujours l’avis du pédiatre qui vous conseillera le lait le plus adapté à votre bébé.
  • Utilisez une tétine anti régurgitation, qui laisse passer peu ou pas d’air grâce à un système de valve.
  • Utilisez un biberon anti régurgitation coudé. S’ils limitent les reflux, ils sont cependant assez difficiles à nettoyer.
  • Donnez des quantités de lait moins importantes mais plus souvent.
  • Maintenez votre bébé dans une position verticale après sa têtée pour faciliter sa digestion.
  • Evitez les jus de fruits.
  • Ne serrez pas trop sa couche pour éviter de comprimer son abdomen.

 

 

 

Publier un commentaire

Haut de page