8 astuces pour calmer les pleurs de bébé

Date de publication : 08/03/2016 à 10:57

Laisser bébé se « faire les poumons » n’est pas la solution idéale. Parce que chacun de ses pleurs demande une réponse, Maman vous aide à les décoder.

8-astuces-pour-calmer-les-pleurs-de-bebe

Combien de fois avez-vous entendu « laisse le pleurer sinon il va devenir capricieux » ? Sauf que laisser bébé se « faire les poumons » tandis que les voisins se « font les oreilles » n’est pas la solution idéale. Parce que chacun de ses pleurs demande une réponse, Maman vous aide à les décoder.

 

 

Je pleure donc je suis

Bébé pleure = bébé parle. Pleurer c’est, pour l’instant, le seul moyen dont dispose votre bébé pour vous dire qu’il a des besoins et des problèmes. Si vous n’intervenez pas, des pleurs d’angoisse, bien plus puissants, vont prendre le relais de ses premiers pleurs. Et ce sera alors bien plus difficile pour vous de comprendre son problème de départ et de le calmer.

 

Comment décoder les pleurs de bébé ?

Dans la plupart des cas, vous allez devoir utiliser vos méninges et vous poser les bonnes questions.

  • Est-ce qu’il a faim ? Vérifiez l’heure de sa dernière prise de sein ou de biberon.
  • Est-ce que sa couche est pleine ? Seul votre odorat ou l’ouverture de la couche pourront le confirmer.
  • Est-ce qu’il a trop chaud ou trop froid ? Vérifiez la température de la chambre et ne le couvrez pas trop.
  • Est-ce qu’il souffre ? Vérifiez s’il a de la fièvre, s’il se tord de douleur et qu’il a des gaz (coliques), si ses joues et/ou ses fesses sont en feu (poussées dentaires)…
  • Est-ce qu’il s’est passé quelque chose de nouveau ? Une nouvelle personne l’a-t-elle pris dans ses bras ? Un bébé est très sensible aux changements.

A noter : au-delà de 17h, bébé peut aussi pleurer pour relâcher la pression de la journée.

 

Les solutions pour calmer ses pleurs

Parmi les remèdes anti-pleurs qui ont fait leurs preuves :

  1. La tétée : même si votre bébé a mangé il y a moins de 3h, vous pouvez lui proposer à nouveau un peu de lait, surtout s’il vient de salir sa couche. (Vous n’êtes pas la seule à avoir de petites fringales.)
  2. La succion : parfois le simple fait de lui donner une tétine permet de le calmer.
  3. Le contact peau à peau : pratiqué dès l’accouchement, il a pour but de le rassurer.
  4. Le portage : la proximité permet à votre bébé de se sentir en sécurité et favorise sa digestion.
  5. Le massage : le toucher relaxe et soulage votre nourrisson.
  6. La chanson (ou berceuse) : parce qu’il aime le son de votre voix.
  7. La promenade en poussette (ou porte-bébé) : elle l’aide à s’endormir.
  8. Le transat : installé à vos côtés, votre bébé est rassuré et se détend.

 

 

Publier un commentaire

Haut de page