8 choses que vous ne savez pas sur la grossesse

Date de publication : 15/01/2016 à 16:26

Ah ! Les joies de la grossesse : Absence de règles (bon ça, on ne va pas s’en plaindre !), nausées, jambes lourdes (Robocop, vous connaissez ?)

8-choses-que-vous-ne-savez-pas-sur-la-grossesse

Ah ! Les joies de la grossesse : Absence de règles (bon ça, on ne va pas s’en plaindre !), nausées, jambes lourdes (Robocop, vous connaissez ?), prise de poids (même les plus chanceuses n’y échappent pas)... Ces symptômes que la plupart des femmes enceintes connaissent. Et dont tout le monde parle. Mais pas que. Ames sensibles s’abstenir.

 

1. Mon bidon est entré dans le domaine public

A croire que notre ventre rond de femme enceinte ne nous appartient plus. Que ce soit mamie Jeannette ou l’illustre inconnu à côté de nous dans le métro, ils ont tous tendance à avoir la main baladeuse à la simple vue de notre bidon. Mais ne nous caresse pas qui veut d’abord ! Non mais… Comme si on tripotait les muscles du moindre bellâtre qui passe devant nous (Non, on vous assure, ça ne se fait pas). Alors, BAS LES PATTES !

 

2. Vis ma vie d’ado… à 30 ans

Si vous êtes nostalgique de votre adolescence, rassurez-vous ! La grossesse vous permettra de revivre cette chouette période pendant laquelle vous vous transformiez en calculatrice géante et vos cheveux tenaient en l’air naturellement. Avec le chamboulement hormonal, vous verrez que vos cheveux passeront du stade du crin de cheval à la gomina. Votre peau, ne sera pas en reste non plus. Allez, plus que quelques mois à tenir. Et en attendant, on peut toujours opter pour un look à la Daft Punk.

 

3. Un super décolleté, éphémère…

C’est Jules qui est content ! De votre 90B vous êtes passée (et ça sans chirurgie esthétique !),  à un 95D que vous arborez fièrement. Sous l’effet (encore et toujours) des hormones, votre poitrine va gagner en taille et/ou en bonnet. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et il vous faudra vous résigner à voir ce cadeau de la nature disparaître. Oui, on sait, c’est injuste ! Mais si vous faisiez déjà un « petit » 100 E avant votre grossesse, vous verrez plutôt cela comme un soulagement !

 

4. Tu ne vas pas en faire un caca nerveux !

D’ailleurs, on ne va pas en faire du tout. Pendant la grossesse, le système digestif fonctionne au ralenti. La faute à qui ? Aux HOR-MO-NES ! Mais pas seulement. Le manque d’exercice et le changement d’alimentation sont, eux aussi, en cause. Alors profitez-en pour bien vous hydrater, manger des fibres et marcher (ou nager). Et si ça ne suffit pas, demandez conseil à votre médecin.

 

5. La cueillette des champignons

Vous pensiez qu’il fallait attendre l’automne pour cueillir des champignons ? Faux. Si ça vous gratouille (en général c’est un peu plus douloureux que ça), il y a fort à parier que ce que vous ayez récolté soit une mycose ! Mieux vaut appeler son gynéco pour le traitement adéquat. D’autant que c’est répétitif pendant la grossesse. C’est Jules qui va être content.

 

6. J’ai les pieds qui poussent

Si vous avez toujours espéré chausser du 36 (on sait bien que tout ce qui est petit est mignon, mais le rayon enfant ça va un moment), tout n’est pas perdu. Si les professionnels de santé estiment que les pieds atteignent leur croissance vers 15 ans pour les filles, la grossesse peut vous faire gagner 1 pointure. Non pas que vos pieds continuent de grandir. Mais quand vous êtes enceinte, les ligaments de vos pieds s’assouplissent et ceux-ci s’aplatissent sous l’effet de la prise de poids. Vous faisant, ainsi, gagner quelques millimètres. Mais contrairement à votre poitrine, la pointure que vous avez gagnée vous la gardez !

 

7. Prends ça dans les dents !

Vous avez beau toujours prendre bien soin de votre bouche, vous verrez que ça ne vous empêchera pas de rencontrer quelques tracas supplémentaires quand vous serez enceinte. Entre vos gencives qui s’enflamment et vos dents qui deviennent hypersensibles, votre dentiste deviendra votre meilleur ami. « Je n’ai jamais eu autant de caries que pendant ma grossesse », déplore Gaëlle, maman de jumeaux. Pensez donc à faire un petit check up avant grossesse, histoire de limiter les bobos.

 

8. Ton sommeil, tu oublieras…

On le sait. Une fois que bébé sera né, finies les grasses matinées. Mais est-ce une raison pour prendre de l’avance et ne plus dormir – ou très peu - pendant la grossesse ? Les nausées, l’envie d’uriner (la vessie sur pattes, c’est nous), l’anxiété (ça ne s’arrange pas avec l’arrivée du terme), l’inconfort (pas facile de trouver LA bonne position avec ce bidon encombrant et mini moi qui y fait une partie de FIFA !) ne nous facilitent, en effet pas la tâche… Alors quand on entend toutes ces personnes, bienveillantes, nous rabâcher « Profites de ta grossesse pour te reposer »…

 

 

Publier un commentaire

Haut de page