9 astuces pour faire des économies en attendant bébé

Date de publication : 17/05/2016 à 7:44

Des couches à la puériculture, en passant par l’alimentation, un bébé c’est un (gros) budget. Maman vous donne ses astuces pour faire des économies !

9-astuces-pour-faire-des-economies-en-attendant-bebe

On ne va pas se mentir. Des couches à la puériculture, en passant par l’alimentation, un bébé c’est un (gros) budget. Mais on vous rassure, iI n’est pas nécessaire d’attendre l’héritage de Tonton Jean ni d’organiser le casse du siècle. Avec de la préparation et de l’organisation… On peut faire des économies ! Maman vous donne ses astuces.

 

 

1. On priorise, on évalue

Depuis que vous savez que vous êtes enceinte, vous dévorez les magazines bébé qui regorgent de gadgets 2.0 qui usent et abusent de visuels et d’arguments qui les rendent tous plus attractifs les uns que les autres. Il faut dire que tant qu’on n’est pas maman, TOUT nous semble parfait et utile.

⇒ On fait le tri et on achète que ce qui est VRAIMENT nécessaire.

 

2. On revoit son mode de consommation

Quand on sait que les premières semaines, un bébé c’est en moyenne 8 couches et biberons de lait par jour… On se dit qu’il y a peut-être quelque chose à faire.

⇒ Exit les biberons, vive l'allaitement. Et pour le côté écolo, vous pouvez vous mettre aux couches lavables ou vous renseignez sur l'HNI.

 

3. On recycle

Quand on connaît la durée d’utilisation de certains articles de puériculture, on se demande s’il est vraiment utile d’investir dans du neuf, alors qu’on peut aussi bien emprunter. On peut aussi trouver une nouvelle utilité aux objets que l’on a déjà (Une casserole d’eau frémissante, ça stérilise aussi).

⇒ Activez vos réseaux, faites le tour des amis et de la famille.

 

4. On chine

Tant qu’il fait beau et qu’on peut (encore) se déplacer, on court les friperies ou, encore mieux, les vide-greniers. Certains regorgent de trésors. Pour trois francs six sous. Alors pourquoi s’en priver ?

 

5. On troc

« Je te donne mon vernis Chanel jaune poussin reflet corail contre Sophie la Girafe ». Si le troc existe depuis l’âge de pierre, ce n’est pas sans raison. On échange toutes ces choses dont on veut se débarrasser, contre d’autres qui nous seront plus qu’utiles. Et sans dépenser le moindre euro.

⇒ Si vous êtes un futur parent 2.0, vous pouvez trouver des sites spécialisés qui permettent soit d’échanger soit d’acheter. Même qu’ils proposent des avis de parents pour être sûrs de ne pas se tromper. Si vous préférez le contact, vous pouvez toujours déposer des annonces dans le voisinage, les écoles, les centres de loisirs…

 

6. On devient adepte du DIY

C’est sûr que si l’on est aussi doué pour monter un meuble que pour s’occuper du cactus (mort la semaine dernière), ça peut être un vrai challenge MAIS c’est possible. Bon, le berceau à bascule avec dispositif de blocage ce n’est sans doute pas pour tout de suite.

⇒ Commencez par customiser la boîte en carton que bébé aime tant (pourquoi s’embêter à acheter des jouets éducatifs quand parfois une simple bouteille vide suffit à son bonheur ?). En panne d’inspiration ? Sautez vite sur tous les sites de Do It Yourself pour les nuls ! 

 

7. On change de crèmerie

Non, pas la peine d’acheter le dernier sac à langer hipster (d’ailleurs, pas la peine d’acheter un sac à langer du tout) à la boutique sélect du coin, quand on sait qu’en hypermarché, on peut le payer 2 à 3 fois moins cher et d’aussi bonne qualité… En plus, les hyper proposent régulièrement des promos. Bon, même si c’est en promo, on rappelle que bébé n’a pas besoin de 8 tapis d’éveil et 50 biberons. On n’achète que le NE-CES-SAI-RE. En revanche, pour ce qui est des body, bébé en porte presque qu’autant que de couches alors profitez pour acheter des lots en promotion. (Et puis ce n’est pas comme s’il allait refuser de mettre un body en promo parce qu’il en a repéré un (trois fois plus cher) à votre dernière virée shopping.)

 

8. On établit une liste de naissance

En voilà une idée qu’elle est bonne. Surtout quand la famille est nombreuse (et généreuse).

⇒ Déposez, en magasin ou directement en ligne, les références de tous les articles dont vous avez besoin (et pour lesquels vous avez craqué). 

 

9. On organise une baby shower

Une baby shower c’est l’occasion de boire (non, pas d’alcool), manger (à nous les cupcakes, popcakes et autres funcakes !) et se retrouver entre CO-PI-NES ! Et ça, ça n’a pas de prix. Surtout quand ce sont les copines qui organisent. Mais c’est aussi (et surtout) l’occasion de recevoir tout plein de cadeaux pour notre futur bébé

 

 

Publier un commentaire

Haut de page