Accouchement : apprivoisez la douleur avec l'hypnonaissance

Date de publication : 12/11/2015 à 9:09

"Dans 8 mois et 5 jours, j’accouche. Même pas peur !!!" Même pas un tout petit peu ?

accouchement-apprivoisez-la-douleur-avec-lhypnonaissance

"Dans 8 mois et 5 jours, j’accouche. Même pas peur !!!" Même pas un tout petit peu ? Heureusement, il existe presque autant de façons de se préparer à l’accouchement qu’il y a de futures mamans. En voici une, les filles, qui, par le nom, vous rappellera peut-être le dernier film de Woody Allen. Il s’agit de l’HypnoNaissance.

 

Hypno quoi ?

L’HypnoNaissance est une préparation à la naissance qui préconise l’apprivoisement de la douleur pour un accouchement naturel, sans peur ni souffrance. Les contractions sont des vagues, la douleur est appelée « intensité » et le monde autour se fait amour.

 

La maman va-t-elle être hypnotisée durant le travail ?

Non, la maman garde pleine conscience de ce qu’elle fait durant toute la durée de son accouchement. Elle garde le contrôle d’elle-même mais laisse son esprit la guider vers des images positives à chaque nouvelle contraction.

 

Un peu d’histoire

La méthode n’est pas nouvelle. Elle date du début des années 90 quand la fille de Marie Mongan se préparait à avoir un enfant. Sa mère, diplômée en hypnose, mit alors au point une méthode d’accouchement sans douleur basée sur la relaxation et l’auto-hypnose qui se révéla si populaire qu’elle créa un institut où est enseigné depuis l’art de l’HypnoNaissance.

 

Hypnonaissance : la méthode Mongan

Pour apprendre à accoucher dans le calme, la sérénité et souvent même sans douleur !
18,00€
ACHETER

Même pas peur ! = Même pas mal !

Pour accoucher sans douleur, il faut rester zen. Comment oser associer « zen » et « accouchement » dans la même phrase ? En cassant les mythes. Non, on n’est pas obligé de souffrir pour donner naissance à un enfant. Une fois débarrassée de la peur de la douleur, la maman a moins mal, l’utérus est débarrassé de certaines tensions. Bien préparée, une future maman peut pratiquer l’auto-hypnose.

 

Comment casser le mythe de l’accouchement douloureux auprès de la future maman ?

Elizabeth Echlin, praticienne certifiée en hypnose selon la méthode Mongan, nous répond :

« On casse le mythe en apprenant à mieux connaître la physiologie et l'histoire de la naissance. Informées de façon plus équilibrée, les mamans se rendent rapidement compte que ce 'cauchemar de naissance' est une construction sociale et non pas une réalité physiologique. »

 

Comment agit l’hypnose sur la future maman ?

 « C'est un état de détente et de concentration qu'elle gère elle- même, quand et où elle en a besoin. Elle reste éveillée, encore plus en contact avec son partenaire et son bébé, mais concentrée sur ce qui se passe à l'intérieur. »

En pratique, la maman apprend des méthodes de relaxation profonde qui lui serviront le jour de l’accouchement. Sur une musique douce et relaxante qu’elle reconnaît aussitôt en début de travail, elle se met dans un état de confiance et de relaxation intense, ce qui favorise la suggestion d’images mentales hyper positives.

 

Et le futur papa, dans tout ça ?

« Le papa peut apprendre à l'aider à approfondir cet état et même le partager avec elle. C'est un peu comme une tente en 2' qu'ils peuvent monter rapidement ensemble, dans laquelle les hormones de bonheur, notamment l'ocytocine et les endorphines, sont à leur maximum.»

 

En résumé

Vous l’aurez compris, la maman reste pleinement consciente durant son accouchement et le papa n’est pas en reste. Pour que vous restiez zen le jour J, il doit tout faire pour favoriser une ambiance calme et agréable autour de vous (ce qu’il fait déjà depuis des jours, n’est-ce pas ?)

 

  • Le message : on privilégie le lien confiance - plaisir - bonheur pour casser la relation peur - tension - douleur.
  • Les bienfaits : apprendre à mieux respirer, à trouver des techniques pour tourner bébé quand il se présente par le siège.
  • Pour qui ? 
    1. Pour les mamans qui veulent privilégier un mode d’accouchement naturel.
    2. Pour les mamans qui ne peuvent ou ne veulent recevoir la péridurale.
    3. Pour celles qui veulent tout faire comme Kate Middleton. 
    4. Et celles qui sont frustrées d’avoir loupé Stars sous hypnose sur TF1.
  • Quand ? Du 4e au 7e mois de grossesse.
  • Comment ? 5 ou 6 séances de 2 heures ou 2 heures et demi, avec le papa.

Le + : vous saurez vous projeter mentalement à Bali dès que votre enfant fera ses dents.

Le - : n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. (Comptez 430€ pour 6 cours collectifs / 780€ pour des cours individuels)

 

Peut-on ensuite accoucher dans n’importe quel hôpital ou maternité ?

« Bien sûr, répond Elizabeth Echlin : maternité niveau 3, clinique privée, maison de naissance, à domicile… tout est possible. Mes clientes choisissent souvent les lieux qui vont respecter leurs choix et la physiologie. » 

 

Pour aller plus loin

L’HypnoNaissance vous intéresse ?



 

Publier un commentaire

Haut de page