Accouchement : gérez la douleur avec la méthode Bonapace

Date de publication : 23/03/2016 à 8:37

Avec la méthode Bonapace, le futur papa va pouvoir apprendre les différentes manières de vous soulager au moment de la naissance.

accouchement-gerez-la-douleur-avec-la-methode-bonapace

Quelle future maman n'appréhende pas la douleur de l'accouchement ? Rassurez-vous ! Avec la méthode Bonapace, le futur papa va désormais pouvoir apprendre les différentes techniques pour vous soulager au moment de la naissance.

 

 

La méthode Bonapace, c'est quoi ?

La méthode Bonapace repose sur les grands principes de la neurophysiologie de la douleur. Le but ? Permettre de mieux appréhender les douleurs liées à l’accouchement sans pharmacologie. Vous pouvez ainsi envisager une naissance aussi naturelle que possible en évitant au maximum les interventions chirurgicales.

 

Me, Myself et la douleur

Il est normal d’avoir peur de la douleur. Ressentie par l’organisme comme une agression, la douleur est vécue différemment par chaque personne mais elle est rarement anticipée avec joie. Notre perception de la douleur peut modifier la perception d’un évènement. Pire, elle peut amplifier la douleur elle-même et un cercle vicieux se met alors en place. « Plus j’ai peur de la douleur, plus je vais avoir mal. Plus je vais avoir mal, plus je vais détester mon accouchement et en garder un souvenir plus négatif qu’heureux. »

 

Un peu d’histoire

Originaire du Québec, cette méthode de préparation à la naissance a été mise au point par Julie Bonapace, chercheur scientifique spécialisée en gestion de la douleur, dans les années 80, afin de viser un accouchement plus naturel durant lequel le père peut être plus actif.

 

Plus forte que la douleur

L’objectif est de distraire l’esprit de la douleur pour mieux la supporter en utilisant différentes techniques:

  1. La relaxation, qui permet au corps de relâcher la tension liée à la grossesse et « désamorcer » la peur de l’accouchement.
  2. Des techniques respiratoires, pour une oxygénation optimale.
  3. Les massages qui, effectués sur certaines zones, bloquent la transmission de la douleur (Lao Tseu n’aurait pu dire mieux, n’est-ce pas ?)
  4. L’acupression (ou encore « digitopuncture ») qui s’inspire de l’acupuncture et des principaux points de pression liés à cette méthode. En les stimulant, le corps produit des endorphines, les fameuses molécules du bien-être.

 

Et le futur papa, dans tout ça ?

Il va pouvoir appuyer sur la gâchette  ! Les points sur lesquels se focaliser pour stimuler la production d’endorphines s’appellent les « points gâchette ». En les connaissant, votre Jules pourra avoir un rôle actif dans le processus de réduction de la douleur. Il est donc indispensable qu'il participe à cette préparation pour apprendre les gestes fondamentaux.

 

Accoucher sans stress avec la méthode Bonapace

Des techniques d'accouchement faciles à réaliser avec le futur papa. Pour un accouchement harmonieux !
19,50€
ACHETER

En résumé

La méthode Bonapace permet de réduire les sensations liées à la douleur lors de l’accouchement sans avoir recours à une péridurale.

  • Le message : vous êtes Sarah Connor. Vous visualisez votre accouchement armée jusqu’aux dents. Même le Terminator n’oserait pas vous affronter en salle de travail. 
  • Les bienfaits : la méthode Bonaface permet à la femme enceinte de développer une belle complicité avec son bébé tout au long de la grossesse à travers les différentes techniques de massage. Elle permet également de l’aider à se positionner dans l’utérus.
  • Pour qui ? Les couples qui veulent s’investir ensemble pour un accouchement plus naturel, les futurs papas qui adoraient jouer à Dr Maboul quand ils étaient petits, les adeptes du yoga… 
  • Quand ? Dès le 6e mois de grossesse. (Avant, les séances ne sont remboursées qu’à 70% par la Sécurité Sociale)
  • Comment ? Renseignez-vous auprès de votre maternité et des sages-femmes régulièrement formées à la méthode Bonapace pour savoir où se déroulent les cours les plus près de chez vous. Une séance dure entre 45mns et 1 heure. 8 séances sont remboursées à 100% par la Sécurité Sociale si elles sont dispensées par une sage-femme.
  • Le + : la douleur éloigne plus qu’elle ne renforce les liens. La méthode Bonapace peut ainsi rapprocher le futur papa de la future maman. 
  • Le - : Jules peut se sentir en proie au stress face à la tâche qui l’attend. Rassurez-le. 

 

Pour aller plus loin 

La méthode Bonapace vous intéresse ? Découvrez le site de Julie Bonapace : http://www.bonapace.com



 

Publier un commentaire

Haut de page