Anorexie du nourrisson : quand bébé refuse de manger

Date de publication : 06/04/2016 à 9:10

Votre bébé refuse catégoriquement la moindre nourriture que vous portez à sa bouche ! Il s’agit peut-être d’un problème d’anorexie.

anorexie-du-nourrisson-quand-bebe-refuse-de-manger

Il n’y a rien à faire : votre bébé refuse catégoriquement la moindre nourriture que vous portez à sa bouche ! Il s’agit peut-être d’un problème d’anorexie. Ce genre de trouble alimentaire apparaît souvent entre six mois et trois ans. Comment y faire face ? Maman vous éclaire sur le sujet.

 

 

L'anorexie du nourrisson, c’est quoi ?

L’anorexie survient lorsque nourrir bébé devient un parcours du combattant.

  • Il pleure et s'agite au moment des repas.Il refuse son biberon ou sa cuillère.
  • S’il ne serre pas les lèvres, il recrache ce qu’il a dans la bouche.
  • Quand vous insistez, il vomit.
  • À la pesée, son poids stagne alors qu’il continue à grandir.

 

L’anorexie du nourrisson (ou anorexie infantile) apparaît généralement à partir de 6 mois. Mais, le trouble se manifeste surtout chez les bébés entre 9 et 18 mois.

À noter : L’anorexie infantile ne doit pas être confondue avec le trouble de l’appétit qui peut se manifester quand bébé a de la fièvre ou qu’il n’est pas dans son assiette.

 

Qu’est-ce qui la déclenche ?

Plusieurs facteurs peuvent entraîner ce trouble chez les tout-petits. Parmi les plus fréquents :

  • Le changement d’alimentation. Bébé peut être perturbé par le passage du lait aux purées ou aux compotes car les goûts et textures sont différents et nouveaux pour lui. Le passage du biberon et/ou du sein à la petite cuillère peut s’avérer difficile également.
  • Le stress véhiculé par les parents. Il n’est pas toujours nécessaire de suivre à la lettre toutes les prescriptions des spécialistes sur la façon de nourrir votre bébé (les heures et les quantités à respecter impérativement…).
  • Le forcing. Si votre bébé est un « petit mangeur » et qu’il n’arrive pas à terminer chaque biberon ou assiette, l’obliger à tout finir pourrait le troubler davantage.

 

7 conseils pour aider votre bébé

  • Réagissez de manière neutre. Ne montrez pas que vous accordez une grande importance à son refus de nourriture.
  • Lâchez prise, et ne le forcez pas à manger ou à terminer son repas, vous risqueriez d’aggraver la situation.
  • Essayez de petits jeux. « … une cuillérée pour maman et une cuillérée pour toi…». Sans oublier la technique du Baby Food art : transformez ses repas en assiettes ludiques et colorées pour lui donner envie de manger !
  • Donnez-lui à manger que lorsqu’il est réellement demandeur. (Un bébé ne se laisse pas mourir de faim). 
  • Si votre bébé s’amuse avec son assiette, laissez-le. Cela l'aidera à renouer avec la nourriture.
  • Diversifiez les aliments pour couper court à la routine, ne servez pas en trop grande quantité et mangez avec lui. À table, discutez et parlez des choses agréables avec le papa.
  • N’hésitez pas à envisager une prise en charge thérapeutique si la situation perdure.

 

 

Publier un commentaire

Haut de page