Le "parler gaga" ou comment communiquer avec bébé

Date de publication : 23/10/2015 à 11:48

Depuis que Juliette est maman, elle ne peut s'empêcher de parler gaga à son petit bout ! « Viens boire ton bibi, mon bibinou tout mimi »...

le-parler-gaga-ou-comment-communiquer-avec-bebe

Depuis que Juliette est maman, elle ne peut s'empêcher de parler gaga à son petit bout ! « Viens boire ton bibi, mon bibinou tout mimi », «Tu vas faire un gros rototo pour ta mamounette chérie ? »... Non le parler gaga n'a rien à voir avec Lady Gaga, et ce n'est pas non plus une langue vivante officielle dont vous trouverez la traduction dans un dictionnaire... Le parler gaga, c'est une langue étrange venue des entrailles de tout parent qui se respecte face à la plus belle chose de l'univers : leur enfant !

 

Le parler gaga, ça vient d’où ?

« C'est dans les tripes de n'importe quel parent » confie Juliette, « ça vient tout seul quand je suis face à cette incroyable petite chose que j'ai mise au monde ! »... En effet, le parler gaga ne provient ni de Molière, ni de Racine (et encore moins de Lady Gaga). Non, le langage gaga est propre à chaque parent (ou grand-parent, voire de tous ceux qui s’approchent de notre bébé) qui peut le déformer à volonté, le transformer, l'adapter à sa sauce… car c’est tellement plus « mignon » (même si certains préféreront utiliser le mot « ridicule »)

En réalité, que ce soit pour le papa ou la maman, le parler gaga vient spontanément, non seulement parce que l'adulte pense qu'en s'adressant ainsi à bébé, il comprendra mieux ce qu'il lui dit, mais aussi parce que face à un bébé, l'adulte régresse automatiquement, il décline, se liquéfie sur place, devient tout sucre et tout miel.

Et ça, ça ne s'explique pas !

 

Le parler gaga, ça ressemble à quoi ?

  • Première leçon du parler gaga : renommer les objets et les animaux par les sons qu'ils émettent. Exemple, dire « tchou-tchou » pour parler d'un train, « wouah-wouah » pour le chien, « meuh-meuh » pour la vache... Vous remarquerez qu'il faut toujours répéter deux fois le même mot, au cas où l'enfant (pas très éveillé) n'y comprendrait rien. Deux fois, c'est donc plus sûr.
  • Deuxième leçon : N'utiliser que la première syllabe de chaque mot, et la répéter deux fois de suite également : « Dodo » pour dormir, « Bibi » pour biberon, « Yaya » pour yaourt, méthode que vous pourrez décliner à l'infini.
  • Il y a aussi dans le langage gaga des exceptions à la règle, des mots qu'on doit absolument utiliser sans qu'il n'y ait aucune explication, comme « rototo » ou « roudoudou »...
  • Enfin, dernière règle et pas des moindres, quand on décide de parler gaga, il faut impérativement monter d'un cran et partir dans les aigus... Pour cette règle, une seule explication : les sons aigus semblent vous donner une apparence plus sympathique.

 

Le parler gaga rendra-t-il bête mon enfant ?

Évidemment, quand Juliette parle ainsi à son bébé, tout le monde se moque d'elle ! Y compris Jules qui, certaines fois, ne se rend même pas compte qu'il fait la même chose. Mais la vraie question que tout parent a le droit de se poser : Gagatiser rendra-t-il bête mon enfant ? Bien que sûr que non, et heureusement (le seul risque c'est que votre enfant, lui-même, pense que vous êtes un peu bizarre) ! Mais ça ne l'aidera pas non plus, c’est certain !

Parce que votre bébé, aussi petit qu’il soit, il est attentif à tout (absolument tout) ce qui peut sortir de votre bouche. Il l’enregistre, et essayera de le répéter. Votre langage sera sa base de langage. Il est donc important de lui parler souvent et simplement. Il ne s’agit pas de partir dans de longues proses (si vous réussissez à perdre l’attention des adultes, il est fort à parier que votre bébé aura décroché depuis longtemps) mais d’utiliser des phrases courtes et simples. C’est de cette façon qu’il pourra progresser au mieux. Bon, qu’on se le dise, lui dire deux ou trois mots gaga de temps en temps ne va pas le faire régresser dans son développement. Mais autant prendre, de suite, les bonnes habitudes.

 

En résumé

Vous l'aurez compris, le parler gaga n'est absolument pas utile et indispensable pour la compréhension de bébé. Il ne captera pas mieux l'heure du repas si vous lui parlez de "bibi" à la place de "biberon".

Allez, ne soyez pas déçus. Si vous avez envie de régression, il y a plein de recettes de cuisine pour ça !


Et vous, ça ressemble à quoi quand vous vous adressez à votre bébé ?

 

Publier un commentaire

Haut de page