Nos conseils pour bien démarrer la diversification alimentaire

Date de publication : 17/02/2016 à 11:08

Maman, papilles au vent, dresse pour vous la liste des principaux aliments à introduire progressivement dans l’assiette de votre bébé.

nos-conseils-pour-bien-demarrer-la-diversification-alimentaire

Côté alimentation, avec bébé, rien ne sert de courir, il faut partir (et cuire) à point. Maman, papilles au vent, dresse pour vous la liste des principaux aliments à introduire progressivement dans l’assiette de votre bébé.

 

Rien ne sert de courir… Il faut goûter à point !

Votre bébé peut commencer la grande aventure de la diversification alimentaire dès 4 mois mais les pédiatres vous conseilleront volontiers d’attendre ses 6 mois . Avant, son système digestif n’est pas encore arrivé à maturation.

Il va falloir commencer à lui faire goûter un aliment à la fois. Comment ? En ajoutant un légume cuit à la vapeur à ses biberons ou en préparant une purée.

  • Dans les biberons, commencez par remplacer l’eau de préparation des biberons par l’eau de cuisson des légumes (200ml en moyenne). Par la suite, mixez quelques légumes que vous pourrez y ajouter.
  • Démarrez la diversification par les légumes. Une semaine plus tard, faîtes découvrir ses premiers fruits à votre bébé.
  • Pour les purées, ajoutez aux légumes mixés une petite pomme de terre pour épaissir.
  • Idem pour les viandes, les poissons et les fromages. Incorporez-les en quantité raisonnable dans les purées de votre bambin.

A noter : les légumes et les fruits doivent toujours être cuits.

 

Les premiers légumes

  • Dès 4 mois : on peut faire goûter carottes, panais, courgettes et potiron cuits (pas plus de 3 cuillères à café pour commencer).
  • Dès 6 mois : on passe à 150g de légumes cuits le midi. Si bébé les tolère bien, on peut également ajouter 150g de légumes à son repas du soir. On ajoute petits pois, haricots verts, épinards, chou fleur et brocolis.
  • Dès 8 mois : on passe à 250g de légumes cuits midi et soir. On fait découvrir artichauts, navets et aubergines.

 

Les premiers fruits

  • Dès 4 mois : on privilégie les pommes, les bananes, le coing, les poires. Comme pour les légumes, on ne propose pas plus de 3 cuillères à café de compote de fruits cuits.
  • Dès 6 mois : on passe à 150g de fruits cuits par goûter. On introduit la pêche, l’abricot
  • Dès 8 mois : on passe à 250g de fruits cuits par goûter. On introduit la mangue, les fruits rouges.
  • Dès 10 mois : on commence doucement à introduire des portions de fruits crus dans l’alimentation de bébé. On attend encore un peu pour l'ananas et le kiwi.

 

Les premières viandes et poissons

  • Dès 6 mois : on commence par 10g de jambon cuit découenné, de blanc de poulet, de colin, de bœuf mixés à la purée de légumes du midi.
  • Dès 8 mois : on passe à 20g de viande mixée.
  • Dès 10 mois : on peut commencer à hacher menu la viande de bébé.

 

Les oeufs

  • Dès 7 mois : on introduit un demi oeuf dur à la place de la viande.
  • Dès 10 mois : on peut faire goûter 30g d’omelette à bébé à la place de la viande.

 

Les féculents

  • Dès 6 mois : les féculents (pomme de terre, céréales…) servent essentiellement à épaissir les purées les premiers mois.

 

Le lait

Le lait reste l’élément le plus important de l’alimentation de bébé jusqu’à ses 3 ans.

  • A 6 mois : ses besoins sont de 500ml de lait 2ème âge par jour
  • Dès 12 mois : on passe à 250ml de lait de croissance par jour.

 

Les fromages

  • Dès 6 mois : on introduit un peu de fromage fondu (gruyère, emmental, Comté) et du fromage frais (pas plus de 10g) dans les purées pour varier les apports en calcium de bébé.
  • Dès 8 mois : on tente les fromages avec un peu plus de caractère (comme un bon bout de camembert) et on propose des petits morceaux de fromage à pâte dure si bébé a déjà des petites dents.
  • Dès 10 mois : on peut passer à 20g de fromage par jour et introduire les fromages à moisissure (fourme, roquefort, bleu…)

 

Les conseils de Maman

  • Utilisez un cuiseur vapeur pour préserver les qualités nutritionnelles et le goût des fruits et des légumes.
  • N'ajoutez ni sucre ni sel !
  • De 6 à 8 mois, n'introduisez qu’un fruit ou un légume à la fois. Par la suite, vous pouvez commencer à jouer de créativité en mêlant poire et pommes, par exemple.
  • Ne donnez pas de jus de fruit. A lui seul, le lait maternel ou infantile suffit à hydrater bébé.
  • Pensez à changer la tétine du biberon et optez pour une fente plus élargie.
  • Choisissez une cuillère 1er âge en silicone pour un apprentissage tout en douceur

 

 

Publier un commentaire

Haut de page