Préparation à l'accouchement : ça sert à quoi ?

Date de publication : 17/09/2015 à 10:00

Les préparations à l'accouchement sont des cours dispensés par des sages-femmes afin de vous apprendre le B.A BA sur la grossesse, l’accouchement et l’après-naissance...

preparation-a-laccouchement-ca-sert-a-quoi

Les préparations à l'accouchement sont des cours dispensés par des sages-femmes afin de vous apprendre le B.A BA sur la grossesse, l’accouchement et l’après-naissance. Même si vous avez déjà lu et pleinement digéré « J’attends un enfant » d’Elisabeth Pernoud, il vaut mieux ne pas faire l’impasse sur ces séances. Maman vous en dit plus.

 

 

On y parle de quoi ?

Les cours de préparation à l'accouchement permettent :

1. d'aborder avec une sage-femme toutes les questions que vous pouvez vous poser

2. d'apprendre à respirer efficacement durant vos contractions et faire un certain nombre d’exercices visant à soulager les différents maux liés à la grossesse et à la naissance.

3. de découvrir d’autres techniques de préparation telles que le yoga prénatal, la sophrologie, le watsu ou encore l'haptonomie, qui  vous permettront d’appréhender votre grossesse d’une façon plus zen.

 

Cours collectif ou individuel ?

Un cours collectif est bien souvent moins cher qu’un cours individuel. Il vous permet de réaliser que vous n’êtes pas la seule dans votre état. Vous pouvez échanger des astuces anti-jambes lourdes et vous plaindre à plusieurs. C’est très convivial.

Les cours individuels se déroulent dans une atmosphère intimiste, calme (exit les futures mamans qui se collent au radiateur pour papoter pendant que vous essayez de suivre le cours sur la respiration). La sage-femme ou le thérapeute n’est là que pour vous. Vous pouvez poser toutes les questions qui vous passent par la tête sans vous préoccuper du regard goguenard de la chipie qui se vante de n’avoir pris que 3kgs lors de sa précédente grossesse…

 

Avec ou sans Jules ?

Avec Jules, c’est toujours mieux, évidemment. Surtout s’il se met à hyperventiler toutes les nuits autour de 3h du matin en répétant « mais, chériiiiiiiiie, s’ils emmènent le bébé à la pouponnière, comment être sûrs que c’est le nôtre quand ils le ramèneront ? ». Comprendre ce qui se passe dans votre corps et comment vous aider à vous préparer peut être très bénéfique pour le futur papa. A noter qu'une visite de la maternité et d’une salle d’accouchement est prévue durant ces séances. Il pourra lui aussi poser toutes les questions qui lui passent par la tête.



Séances remboursées

Vous pouvez bénéficier de 8 séances remboursées par la sécurité sociale si c’est un médecin ou une sage-femme qui les anime (Si vous aviez prévu une préparation avec le trapéziste de chez Bouglione, il faudra la payer de votre poche.) Pensez à vous renseigner.

 

Où vous renseigner / inscrire ?

Renseignez vous rapidement auprès de la maternité dans laquelle vous souhaitez accoucher. Vous pouvez y prendre des cours collectifs dès le 4e mois de grossesse ou opter pour des cours individuels auprès d’une sage-femme libérale plus près de chez vous.




Et vous, quelles ont été vos préparations à l'accouchement ? 
Vous y êtes allées avec ou sans le futur papa ?


 

Publier un commentaire

Maman94

Maman94

Publié le 22/09/2015 à 9:27

Pour ma deuxième grossesse, j'avais envie de faire une préparation en plus des cours donnés par la maternité. Et si possible une prépa sans que papa ait besoin d'être là (non pas que je ne voulais pas de lui, bien au contraire, mais ses horaires ne lui permettaient pas d'y assister). Des amies m'avaient parlé du yoga prénatal. J'avais alors une vision assez restrictive du yoga : pour moi c'était une activité de maison de retraite (non, ne me fustigez pas les filles ! J'ai, depuis, revu ma copie !). J'ai finalement décidé d'y aller et je ne le regrette pas : j'ai appris à mieux respirer, à bien m'étirer, à travailler mon périnée... Aujourd'hui, c'est moi qui le recommande à toutes les futures mamans !

Haut de page