Tokophobie : comment vaincre la peur de la grossesse et de l'accouchement

Date de publication : 26/02/2016 à 11:52

Pour certaines femmes, l’angoisse de la grossesse et de l'accouchement se transforme en panique. On parle alors de tokophobie. Maman vous en dit plus.

tokophobie-comment-vaincre-la-peur-de-la-grossesse-et-de-laccouchement

La grossesse et l’accouchement sont des aventures uniques dans la vie d’une femme. Aventures que beaucoup envisagent avec une certaine forme d’angoisse. Pour certaines, l’angoisse devient telle qu’elle se transforme en panique. On parle alors de tokophobie. Maman vous en dit plus.

 

La tokophobie, c'est quoi ?

Appréhender les changements que le corps va subir dans les mois à venir n’est pas une mince affaire. Une future maman peut en avoir peur au point de désirer avorter ou exiger une césarienne lors de la naissance. Cette panique qui la saisit peut s’apparenter à de la tokophobie, une peur irrationnelle de la grossesse et de l’accouchement qui transforme les neuf prochains mois en un véritable cauchemar pour certaines.

 

Quelles sont les causes de la tokophobie ?

Les causes peuvent être variées. La tokophobie peut toucher les futures mamans sujettes à une dépression, une très forte anxiété, des traumatismes d’ordre familiaux ou sexuels qui ressurgissent au moment où elles se découvrent enceintes. Elle touche également des mamans qui ont déjà accouché et ont vécu leur accouchement dans une souffrance psychologique non décelée.

D’une manière générale, il est normal d’avoir peur des changements que le corps va subir, normal d’être effrayée à l’idée de mettre un enfant au monde dans un futur proche.

 

La tokophobie n’est pas une fatalité

Pour autant, il ne faut pas laisser cette phobie de l’accouchement dominer les neuf prochains mois qui vous attendent ou votre seul désir d’avoir un enfant. Oser en parler est indispensable ! Trop de femmes sont mises sous pression avant même de devenir mères et elles s’imaginent le pire d’une aventure qui est finalement fascinante. En parlez avec un psychothérapeute peut vous apprendre à déjouer certaines peurs durablement.

 

Comment vaincre la tokophobie ?

Quelques astuces :

  • Evitez les sites anxiogènes sur internet (une chance, vous êtes sur Maman !). Préférez apprendre le déroulement de la grossesse et de l’accouchement avec la sage-femme qui va vous accompagner durant la préparation à la naissance. (Pourquoi ne pas vous offrir la compagnie d’une doula ?)
  • Luttez contre l’anxiété en vous initiant à la sophrologie.
  • Apprenez à lâcher prise. (Pourquoi ne pas découvrir le chant prénatal ?)
  • Impliquez le futur papa dans votre combat face aux angoisses de la maternité. Il sera un précieux allié.
  • Pratiquez une activité physique tout au long de votre grossesse. Que ce soit de l’aquagym prénatale, du vélo ou de la marche, l’exercice libérera des endorphines qui vous rendront plus confiante et positive.
  • Ne vous isolez pas. Amies, famille, médecins et thérapeutes sont à votre écoute.

 

 

Publier un commentaire

Haut de page