Tout ce qu'il faut savoir avant d'acheter un siège auto

Date de publication : 12/01/2016 à 9:10

Qu’on roule en 2CV ou en 4x4, on ne badine pas avec les sièges auto et la sécurité de bébé. Selon l’âge et le poids de votre bout de chou, Maman vous indique...

tout-ce-quil-faut-savoir-avant-dacheter-un-siege-auto

Qu’on roule en 2CV ou en 4x4, on ne badine pas avec les sièges auto et la sécurité de bébé. Selon l’âge et le poids de votre bout de chou, Maman vous indique quel siège est le plus adapté à votre enfant depuis qu’une nouvelle réglementation en matière de sécurité routière est en vigueur.

 

Quoi pour qui ?

  • De la naissance jusqu’aux 18 mois de l’enfant (10kgs), on opte pour la nacelle (Groupe 0). La nacelle se place sur la banquette arrière parallèlement au dossier. (Va falloir faire de la place)
  • De la naissance jusqu’à 30 mois environ (13Kgs), on prend une coque (Groupe 0+). Même si votre bébé est plus grand que la petite Poucette, il lui faudra un siège coque plutôt qu’un siège auto classique. On conseille toutefois de commencer par l’installer dans une nacelle qui le garde en position allongée avant d’opter pour une coque. La coque se place dos à la route.
  • De 1 à 6 ans (9-18Kgs), on passe au siège auto (Groupe 1). Les sièges de Groupe 1 traditionnels se placent face à la route sauf ceux qui répondent à la norme i-Size : les sièges i-Size s’installent dos à la route jusqu’aux 15 mois de l’enfant et répondent au nouveau règlement en vigueur, le R-129.

 

On évite ou on prend ?

  • Pour le Groupe 0, on évite le siège auto dès la naissance, même si c’est pour faire des économies. 
    On évite aussi le matériel d’occasion.
  • Pour le Groupe 0+, on prend une embase à fixer dans la voiture pour simplifier l’utilisation et le transport de la coque. 
    On prend aussi une coque déhoussable qui se lave facilement.
  • Pour le Groupe 1, on prend de préférence, un nouveau siège i-Size mais on vérifie avant si le système de fixation isofix est compatible avec le véhicule (il se passe des ceintures de sécurité).
    Attention, la réglementation a changé cette année. Avant d’acheter, on vérifie les marquages d’homologation obligatoires sur les sièges. 
    On prend un siège déhoussable qui se lave ultra facilement.
    On choisit un siège qui permet à bébé de bien voir son environnement (pourquoi pas un nouveau siège i-Size qui pivote ?) 
    On teste l’attache de l’enfant, le maintien et la circulation des jambes (amenez donc un gros poupon ou votre neveu avec vous) avant d’acheter.

 

Le siège mixte, on prend ou pas ?

On prend s’il correspond au groupe 1/2/3 car il permet à l’enfant au-delà de 6 ans de continuer à être maintenu en toute sécurité. Et ça, c’est parfait (ou presque).

 

Voir notre sélection de sièges auto.

 

 

 

Publier un commentaire

Haut de page